Prise électrique : ce qu’il faut savoir avant de l’installer

La prise électrique est un élément d’une installation électrique qui permet d’alimenter en électricité différents appareils qui en ont besoin dans une maison. Si vous êtes un bon bricoleur, avec des connaissances de base solides, vous pouvez réaliser vous-même sa mise en place. Cependant, dans un souci de sécurité, il faut toujours s’informer avant de se lancer. Sinon, la solution la plus sûre est de faire appel à un électricien. En plus de l’installation, le respect des normes énoncées dans les réglementations est indispensable.

prise electrique

Classement de la prise électrique

Toutes les prises électriques ne sont pas identiques. Elles sont de deux types et chacune possède ses propres caractéristiques. La prise femelle est un socle encastré dans le mur. Elle est la source d’approvisionnement et de distribution du courant électrique. Elle est caractérisée par deux trous et une tige métallique. Pour ne pas laisser filtrer le courant et exposer les utilisateurs à un danger d’électrocution, cette prise électrique est dotée de matériaux isolants. Elle est destinée à recevoir la prise mâle. Pour sa part, elle est constituée par deux tiges métalliques qui servent de connecteur avec la femelle. Elle comprend également un trou destiné à recevoir la tige métallique de la prise femelle, appelée conducteur de protection. Chaque pays a ses standards en matière de prise électrique. En France, il n’y en a que 2 :

  • La prise de type C
  • La prise de type E

Le type C est composé de prise qui ne dispose que de deux broches rondes sans la présence d’une prise terre. Ce sont les prises qui se trouvent sur des appareils avec des puissances assez faibles comme les chargeurs ou les lampes. C’est un standard qui s’applique aussi dans toute l’Europe et reconnu sous le sigle CEE 7/16. Le type E dispose d’une prise terre avec deux tiges. Cette prise est destinée aux appareils ayant une puissance plus élevée comme les appareils électroménagers. C’est une norme qui est appliquée sur le territoire européen. Aujourd’hui la prise électrique de type E est la plus courante surtout dans les constructions neuves. Le type C est rare et est délaissé au détriment du type E. On ne les rencontre plus que dans les maisons avec des installations très anciennes.

Nous vous garantissons Prix, Délai et Qualité : RDV sur littleworker.fr !
devis en ligne

Comment poser les prises ?

La pose d’une prise électrique doit se faire en accord avec les règles de sécurité et les normes en vigueur notamment la norme NF C 15-100. Elle a été mise en vigueur afin de :

  • Assurer une sécurité optimale aux utilisateurs
  • Permettre un bon fonctionnement des appareils
  • Avoir une meilleure adaptation à l’évolution de la technologie

Toutes les nouvelles constructions ainsi que les bâtiments ou maisons neuves doivent se conformer à cette norme. Cela inclut en outre ceux qui subissent une rénovation entière, mais également ceux qui ont fait l’objet d’une extension. Elle stipule en outre le nombre de prises qui peut être relié à un disjoncteur. Il est fixé à 5 pour un disjoncteur de 16 A. Il augmente à 8 pour celui à 20 A. Il faut réaliser correctement les bonnes liaisons. La phase du disjoncteur est reliée à la borne L de toutes les prises qui y sont connectées. Il en est de même, le neutre est relié à la borne N de chacune d’entre elles. Le fil de terre est raccordé avec la borne terre de toutes les prises. Il y a aussi des codes à respecter lors de l’installation d’une prise électrique. Il y a par exemple les couleurs qui ont chacune leur signification. Le fil jaune et vert correspond à la terre, le fil bleu est celui du neutre enfin le marron ou le rouge est la phase. Il est important de souligner que la norme NF C 15-100 énonce dans ses lignes le nombre de prises qui peuvent être mis en place selon l’utilisation de la pièce. Dans une cuisine, par exemple, le nombre minimum de prises est fixé à 6 pour 16 A. Dans un séjour, tout dépend de la surface de la pièce. À moins de 20 m2, le nombre de prises est de 5 pour 16 A. au-delà, il faut compter une prise pour 4 m2 de surface. Les prises de communication sont exigées dans un séjour. Le nombre dépend généralement de la surface. Dans les pièces sensibles comme la salle de bain et la cuisine, il est d’autant plus important d’être vigilant et de respecter les exigences en matière d’installation électrique à savoir pour la mise en place d’une prise électrique.

alt

L'installation d’une prise électrique dans les zones à risque

La salle de bain et la cuisine sont les principales zones à risque d’une habitation. C’est dû à la présence de l’eau.

  • Dans la salle de bain, le risque est énorme. Il est donc conseillé d’installer une prise électrique là où il devrait être. Elle est divisée en 3 volumes : 1, 2 et 3. Le volume 1 étant la zone la plus sensible. La mise en place d’une source de courant électrique est rare. Elle peut recevoir un ballon d’eau chaude en horizontale, mais à condition qu’il soit mis en place à la bonne hauteur. Dans le volume 2, elle peut être admise, mais en fonction de l’indice de protection de l’appareil à utiliser. Ainsi, une prise électrique directe est mise en place uniquement dans le volume 3 pour alimenter par exemple des appareils comme un sèche-linge.

  • Le danger est aussi présent dans la cuisine. L’installation d’une prise électrique est nécessaire, mais elle doit surtout être placée au bon endroit. Au-dessus du plan de travail, la hauteur limite est de 8 cm. Elle doit être éloignée des sources d’eau. Elle n’est pas autorisée par exemple au dessus d’un robinet ou encore d’une plaque chauffante. Une des contraintes de la cuisine est la présence en nombre important d’appareils électroménagers. Il faut qu’elle comporte le nombre de prises adéquates. Il convient de réunir les prises en blocs de 2 ou 3 pour une meilleure gestion.

Ces dispositions ont pour objectif d’assurer un maximum de sécurité pour éviter les accidents d’électrocution. Pour disposer d’une prise électrique, il faut réaliser un circuit électrique.
alt

Les différents types de circuits électriques

Afin que la prise électrique puisse alimenter en courant, la mise en place d’un circuit électrique est nécessaire. Il existe deux systèmes.

Le circuit encastré

C’est un système qui est enfoui dans le mur. Il apporte une meilleure sécurisation. Il est discret permettant d’avoir un meilleur rendu esthétique. En effet, les fils sont cachés dans le mur. Le risque d’électrocution est réduit considérablement.

Le circuit apparent

Le circuit apparent est un système où les fils électriques ne sont pas dissimulés dans le mur. Il n’y a pas besoin de faire des rainures. Il est bien plus facile à mettre en œuvre. Il offre la possibilité de rajouter des branchements en plus contrairement à un circuit encastré. Les fils sont souvent cachés dans les plinthes.

Dans les deux cas, vous devez faire attention en prenant les précautions au préalable avant de mettre en place un circuit électrique avec l’installation d’une prise électrique. La première chose à faire est de couper l’alimentation générale en courant. C’est d’autant plus valable même si vous remplacez seulement une prise.

Vous avez une idée de travaux, RDV sur littleworker.fr pour une estimation gratuite !
devis en ligne