Architectures des façades parisiennes

Little Worker vous donne toute les informations sur les différentes architectures des façades parisiennes

Paris, ville de l'architecture

Paris, ville du bon goût, du romantisme mais aussi de l’architecture. Grâce à une histoire riche et l’influence de nombreux architectes, Paris est devenu au fil du temps une ville où chaque époque est reflétée.
Voici un panel en image de toutes les architectures que l’on peut rencontrer dans la ville lumière.

Le style moyen-âge

architecture façade Moyen-Age

11 et 13 rue François Miron on peut retrouver les témoins des bâtiments qu’a connu Paris au moyen Age. Ces bâtisses datent du XIVe siècle.

Le style Louis XIII

architecture façade XIII

On retrouve des portes cochères en bois cloutées typiques de cette époque. Ce style typique renvoie à de petits immeubles avec seulement deux ou trois étages.

Le style Louis XIV

architecture façade Louis XIV

L’époque change, les mœurs évolue et avec, la distinction sociale. Les façades des immeubles Louis XIV en sont la parfaite représentation. Désormais, le raffinement a toute son importance, les immeubles comportent désormais trois étages. De nouveaux éléments apparaissent comme les chaines de refend latérales ayant pour caractéristique d’accentuer la verticalité, on peut également noter les toits de style Mansart devant leur nom à l’employé de Louis XIV, l’architecte François Mansart.

Le style Louis XV

architecture façade Louis XV
Les façades gagnent en hauteur, des motifs viennent s’incruster en guise de décoration. Les porches, eux, sont plus travaillés.

Le style Louis XVI

Architecture XVI

On arrive dans une tendance plus simple avec des lignes générales qui s’allègent et qui deviennent plus géométriques. On a toujours des appuis en fer forgé pour ce qui est des fenêtres et des façades extérieures.

La révolution et l’architecture

architecture façade Marianne

On peut retrouver au 46 rue Jacob des décorations symboliques sur la façade extérieure avec notamment la Marianne. A ce moment, on veut un retour aux choses simples. Les façades adoptent alors une certaine nudité brute.

Un retour à l’ordre avec la rue de Rivoli

architecture façade rue de Rivoli

Unique en son genre, il s’agit du premier acte architectural de l’Empire et annonce une envie d’ordre avec une mise en valeur de l’unité. Sa mise en place a été soumise à un strict cahier des charges avec sa pierre de taille, ses colonnades, et ses galeries.

Le style Empire

architecture façade style empire
Comme on le disait avec la rue de Rivoli : retour à l’ordre ! Les immeubles deviennent plus imposant avec en détail de nombreuses statues, des fenêtres en demi-cercle et des bandeaux horizontaux pour séparer les étages.

Le style restauration

architecture façade style restauration

A cette époque, on arrive à des immeubles de 4 à 5 étages mais la pierre de taille s’est faite rare si bien que Paris sera surnommé la ville de plâtreb. Niveau façade, on est sur un style très simple.

Le style Louis Philippe

architecture façade style Louis Philippe

Ce style représente la transition entre l’avant et après restauration. On voit une augmentation des décorations.

Le style Haussmannien

architecture façade style Haussmannien

A l’arrivée au pouvoir de Napoléon III, celui-ci veut assainir Paris et la rendre plus facile d’accès à la circulation. Pour cela, il s’adresse au fameux Haussmann qui met en place cet immense chantier où plus de 20 000 immeubles sont rasés pour laisser la place à des façades de 4 ou 5 étages en pierre de taille. On a au rez de chaussée des refends horizontaux. L’étage supérieur comporte un balcon dit filant.

Le style post Haussmannien

architecture façade style post Haussmannien
En 1882, on autorise à nouveau l’utilisation du Bow Window datant du Moyen Age. Cela amène une touche d’originalité et de créativité qui permet d’en finir avec les façades trop rectilignes et sages.

L’art nouveau

architecture façade style art nouveau

Une libération pour nos chers architectes qui peuvent se donner à cœur joie en sortant des lignes géométriques et de la rigueur imposée auparavant. Ondulations, couleurs, fantaisies, et végétaux sont de mise.

Le style Art déco

architecture façade style art déco

Dans les années 1920-30, après la première guerre mondiale, les constructions privées reprennent. On a un retour aux lignes droites et aux formes géométriques. On s’inspire également de la période un peu libre de l’art nouveau avec un apport de décorations. Durant cette période, de nombreux ateliers d’artistes et d’architectes voient le jour. Nombreux sont ceux qui viennent vivre en France pour profiter de cette pluralité culturelle et s’en inspirer.

Le style années 30

architecture façade style année 30

Des volumes minimalistes, géométrique qui balaye les styles précédents. On veut garder seulement l’essentiel pour la justesse de l’agencement des volumes dans la lumière.

L’habitat social

architecture façade habitat social

Il apparaît entre les deux grandes guerres, ce type de logement est de base réalisé pour des ouvriers avec de petits loyers. Les logements sont souvent en briques rouge apparentes (car celles-ci sont moins couteuses). En 1939, avec la déclaration de la seconde guerre mondiale, la construction de ce type de logement social est mise entre parenthèse.

Le style trente glorieuse et une tendance cubiste

architecture façade trente glorieuse

Le besoin d’avoir des logements communautaires et sociale s’accroit du fait de l’explosion de la population et de son dynamisme. De ce fait, on veut des choses modernes qui sortent de l’ordinaire comme avec cet immeuble avenue Paul Doumer.

Année 70-90 : le style de transition

architecture façade style transition

Fini les constructions réalisées dans l’urgence d’après-guerre ! Un nouvel urbanisme Parisien voit le jour. Celui-ci a un côté plus humain et on va privilégier l’intégration dans le tissu urbain. Les architectes essaient de rompre le côté monotone des façades parisiennes. Ici on peut voir un bel exemple avec un immeuble place de la catalogne dans un style inspiré de l’antiquité mais modernisé.

La der des ders : le style moderne (année 90-2000)

architecture façade style moderne

Pour le nouveau millénaire, on garde tout ce qui a été fait et on s’en inspire. Or, les formes sont plus douces et les couleurs également. On est toujours dans une grande volonté de s’intégrer dans le tissu urbain. On peut constater un parfait exemple sur cet immeuble de Fuksas 9 rue Charrière dans le 11ème. On voit que celui-ci raccorde un ancien pignon de brique avec un immeuble en verre. On lie le passé et le présent.

Voilà vous avez découvert un beau panel de notre capital si riche et variée grâce à son histoire. L’architecture constitue une formidable mémoire, c’est un art à part entière.
Si vous souhaitez rénover votre façade ou même la totalité de votre appartement, nous vous invitons à prendre contact avec nous sur notre site à ce lien https://www.littleworker.fr/

image devis